CAC 40 , le marché actions européen malmené par le secteur bancaire

CAC 40 , le marché actions européen malmené par le secteur bancaire

(DailyFX.fr) Le cours du CAC 40 se montre très volatil depuis le début du mois de septembre, essentiellement malmené par le secteur bancaire, pénalisé dans son ensemble par le dossier Deutsche Bank

Le cours du CAC 40 et des marchés actions européens se montrent très volatils depuis le début du mois de septembre, incapables d’inscrire de nouveaux plus hauts en dépit d’un report dans le temps des anticipations liées au cycle haussier des taux d’intérêt de la Réserve Fédérale (FED).

Pourtant, durant les mois de juillet d’août et dans le sillage du vote des britanniques favorable au Brexit, les principaux indices boursiers européens avaient connu une tendance haussière de plus de 10%, interrompue nette dès que les titres européens du secteur bancaire ont commencé à subir des chocs baissiers.

Le secteur bancaire européen avait enfin réussi en juilllet et en août à participer à la hausse des valeurs cycliques, mais le retour sur le devant de la scène des difficultés des banques italiennes, puis enfin l’amende qui pourrait atteindre 14 milliards pour la Deutsche Bank, ont mis un terme à cette phase haussière avec le retour d’une forte volatilité réalisée sur les titres bancaires en bourse.

Actuellement, c’est le cas de la banque allemande Deutsche Bank qui inquiète fortement le marché. Le montant de l’amende qu’elle pourrait subir aux Etats-Unis reste incertain (fourchette entre 3 milliards et 14 milliards), et surtout le marché ignore de quelle façon Deutsche Bank fera face à une telle amende.

Il semble exclu que la Banque Centrale Européenne (BCE) soit légalement en mesure d’intervenir, une augmentation de capital probable mais au montant incertain. Quant à l’Etat Fédéral allemand, il paraît improbable qu’il se lance seul dans le sauvetage de la banque, l’Allemagne ayant toujours exclut que les Etats souverains interviennent directement.

Pour les indices boursiers européens, une telle incertitude sur le secteur bancaire rend difficile le dépassement des niveaux de prix atteints au début du mois de septembre. L’indice CAC 40 reste en-deçà de la zone résistante 4500/4600 points, mais une constante est là, les niveaux de forts supports techniques de l’été restent achetés par le marché, soit les 4300 points de l’indice CAC40. Quant au secteur de l’énergie, malgré l’annonce d’une limitation de la production de pétrole par l’OPEP, il n’est pas en mesure de porter plus hauts les indices boursiers de la Zone Euro.

CAC 40 : graphique qui expose les bougies japonaises en données journalières

Graphique préparé par Vincent Ganne via Tradingview

Par Vincent Ganne, directeur de DailyFX France

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

Suivez mes points de marché quotidiens en live

Laisser un commentaire