[TEST] Tirages sur supports rigides par Darqroomcom-Blog Photo

 

Blog

43

[TEST] Tirages sur supports rigides par Darqroom.com

Publié dans
Techniques & Tests, Voir tous les sujets | le
avril, 05, 2010 | par
Obturations.com

Bonjour à toutes et à tous,

Avant tout, mes excuses pour ces dernières semaines de silence. Ma profession principale (en Banque Privée) et secondaire (Photographe en libéral depuis peu) me laissent très peu de temps pour éditer du contenu !

Etant enfin installé dans mon nouvel appartement, la question de la déco et notamment du choix d’un support d’impression pour mes photos, s’est vite posée. J’avais bien sur de nombreuses possibilités, avec les tirages classiques sur papier premium par exemple. Mais tous les cadres photos dispos dans le commerce, n’avaient pas le ratio adapté à mes oeuvres. En effet, La plupart des cadres vendus dans les enseignes classiques (IKEA, ALINEA, HABITAT, etc) sont au format 4:3 (appareils photos compacts, bridges). Cependant les réflex sont au 3:2, bien plus large. Pas question de rogner mes paysages, je n’ai pas investit dans un ultra grand angle (16mm-17mm) pour rien !

Bref, après quelques recherches de cadres photos correspondants à mes gouts ainsi qu’au format 3:2 , je me suis rendu compte que le meilleur compromis était les supports rigides ! Il existe principalement 5 matières différentes : L’alu Dibond®, le Plexiglass®, le PVC Forex® et le PVC Palight®. Ces supports donnent un look d’expo photo, qui change des classiques cadres+tirages sur papier glacé. Selon les supports, ils peuvent aussi résister à l’affichage en extérieur ou à l’humidité. Bref, ils ne font pas que respecter le rapport natif de vos photos (3:2, 4:3 et même Panoramique !), mais valorisent bel et bien vos oeuvres d’art !

Sur le web, l’offre la plus conviviale selon moi, est Darqroom.com

Les différents supports rigides proposés par Darqroom.com

Darqroom, est une toute jeune start-up française que j’aime beaucoup. Je pense sincèrement que si elle continue à se développer sur la vente de tirages en ligne (amateurs et pros), elle aura un potentiel de croissance en Europe, similaire à l’américain Photoshelter.

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

Née en mars 2009 DarQroom est une plateforme de services unique pour tous les amoureux de la photo, amateurs comme professionnels. Le maître mot, la qualité. Stockage illimité – sans restrictions de formats et de taille – galeries personnalisées professionnelles, tirages haut de gamme sur de nombreux supports (Classic Pro, Fine Art, Digigraphie, Plexi, Dibond, toiles…) et fonctions communautaires en sont les principaux piliers.

Avec DarQroom, hébergez, gérez, partagez et exposez vos photos sans aucune publicité.

Et pour rebrosser rapidement le portrait je dirais que le concept est né d’un constat de manque : auparavant, on hébergeait ses photos d’un côté, on imprimait de l’autre, on partageait sur un réseau social…bref, rien de très ergonomique. De plus, de nombreux professionnels n’ont pas le temps, ou les connaissances pour développer leur galerie en ligne. Thierry Ferey, Arnaud Corpet et Guillaume Plisson (photographe pro), tous passionnés de photos, se sont donc lancés dans l’aventure avec un mot d’ordre, la qualité. DarQroom propose donc des tirages de qualité professionnelle, avec des artisans imprimeurs, accessibles à tous.

J’ai décidé d’écrire cet article, car j’ai eu beaucoup de difficultés à choisir le bon support. De plus, je n’étais pas du tout familier avec les matières citées plus haut. Cela m’empêchait donc, d’imaginer le rendu potentiel dans mon intérieur. Les photos d’illustration proposées par le site, sont une bonne base, mais c’est pas encore ça (je crois savoir qu’ils travaillent dessus)…

Concernant le process, l’impression est directe. Par directe, j’entends qu’une imprimante spécifique sublime la matière, sans couche intermédiaire.

Impression directe sur support rigide

Par exemple chez Negatif Plus, les mêmes supports rigides sont aussi proposés en contre-collage. Les photos sont alors imprimées dans un premier temps sur un papier photo brillant, puis ce dernier est ensuite collé sur le support rigide. Le rendu est parfait, mais plus sensible aux températures, traces de doigts, ou autres chocs.

Passons maintenant aux supports en détails.

La Plaque de Forex : Une haute qualité d’impression à faible cout.

Ce support est assez épais, pas très cher et surtout très léger (presqu’aussi léger que le polystyrène) !  La matière ressemble à des fibres de plastique un peu meringuées. Au niveau de la qualité d’impression, un peu déçu.  Du moins sur une des deux photos commandées en FOREX, j’ai pu voir de légères trames d’impressions (principalement sur le ciel), mais qui disparaissent avec un éclairage artificiel ou une distance de vision d’un mètre (pour un tirage 50×70).

L’impression est faite avec une laque UV, l’usage en extérieur est de ce fait possible.

Plaque Palight : Un excellent compromis :

Cette plaque souple de PVC expansé, est bien plus dense et dure que le Forex. Le poids s’en ressent aussi on passe de 1 kg/m2 pour le Forex à 4,8kg/m2 pour le Palight 5mm ! Et c’est bien plus qualitatif au touché et au regard. Coté prix on est un peu moins cher que le Forex pour un gain de qualité supérieur.

Tranche du Palight 5mm

Tranche du palight 5mm

Ici, pas de tramage constaté, mais un défaut d’impression surement ponctuel. En effet, 2 exemplaires sur 3, avaient une fine bavure verticale au centre du support. Je tiens à préciser que cela ne se voit que sur un reflet. De face, ou sous un éclairage artificiel il est peu décelable. Cela ne présente donc pas, une grande gène.

[MAJ – 20/04/10] Darqroom a accepté sans discuter de me remplacer le Palight avec le défaut de trame ! Le service client, et le soucis de la qualité est décidément au coeur de leurs priorités…

Il est sûr que pour 70EUR, on s’attend à un résultat parfait, surtout par rapport à la différence de prix du contre collage. Je reste cependant satisfait du rendu général, du respect de la chaine colorimétrique par rapport à mon calibrage.

Sorte de Bavure accentuée par un reflet. (vue de droite)

La bavure vue de face légèrement orientée vers la gauche

L’Alu-Dibond : cher mais durable !

L’aluminium est à la fois un matériau solide et léger et recyclable. Ce support est composé de trois couches. Il s’agit en effet d’un noyau de polyéthylène (plastique aussi dense et dur que du bois) pris en sandwich par deux fines plaques d’aluminium.

Il est aussi durable car il est imputrescible et inoxydable. Sa solidité lui permet aussi de résister à un affichage en extérieur et même d’obtenir une résistance au feu classée M1 !

Son poids est quand à lui relativement élevé avec ses 4,75kg/m2, mais rien de dérangeant pour du 60x90cm.

Là aussi, sur le seul exemplaire que j’ai en ma possession, vous pouvez remarquer un tramage soutenu, qui devient peu visible à plus d’1m50 ou dans sous une lumière artificielle.

Plaque Plexi : La star des supports.

Il s’agit du support le plus cher, mais aussi celui qui crée le plus bel effet. L’impression se fait directement au dos du support, l’aspect brillant de la photo intervient grâce à la transparence parfaite du plexi. Le look « pro » est garanti! Mais comme beaucoup de choses en photo, la qualité à un prix.

Malheureusement mon budget ne m’a pas permis de prendre ce support. Mais il fera sans doute partie de mes futures emplettes. Pour l’avoir vu dans les locaux de mon entreprise, le rendu est très qualitatif. Contrairement aux autres supports mats, la surface est bien brillante, donc attention aux reflets, (par ex une fenêtre ouverte). Aussi, son utilisation est optimale dans une salle sombre ou fermée.

Exemples de Plexi parmi les autres supports (Image Darqroom)

Comment les fixer ?

Les supports sont livrés, sans aucune fixation. Il faut donc se débrouiller. Les dos des supports sont lisses pour le Dibond et Rugueux pour le Forex et le Palight. Oubliez les accroches murales à clouer, couplées d’une corde pour les suspendre; le support s’exprimera que s’il est parfaitement « collé » au mur.

Je pense avoir trouvé la solution. Le FIX & DEFIX Ni Clou Ni Vis de Pattex est tout simplement génial pour cette utilisation. En effet, ne vous fiez pas au look simpliste de ce scotch double face. Il a la capacité de supporter une charge de plus de 2KG par pastille, pour la version « jaune » et 2,75KG pour la version « rouge »!

[MAJ : 29/04/2010] Ne les coupez surtout pas en deux, vous réduirez leur capacité de charge. N’hésitez pas à en mettre 5 ou 6 par tableau. Avec 3 le tableau tombera, j’en ai fais la douloureuse expérience.

Le système idéal pour fixer les supports rigides sur le mur.

Attention pour le Forex, il faut mettre 5-6 pastilles par sécurité, car la matière accroche moins bien que les autres. Vous pourrez les trouver chez Top office, Castorama, Leroy Merlin ou encore dans des grandes surfaces alimentaires.

Palight 5mm en 60x90cm

Verdict :

Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer l’offre concurrente de Negatif Plus, Mais sur leur site, pas moyen de commander des tirages rigides en ligne. Peut-être qu’il faut directement aller au labo parisien (pour ceux qui habitent à Paris) ?

Voilà ce qui m’a séduit chez Darqroom. Leur site est, d’une part, très visuel, ergonomique et convivial. D’autre part, il possède également, une offre complète de tirages différents. Pour le transport, les supports sont bien emballés et enroulés dans du papier à bulles. Malgré ces précautions, un de mes supports Palight à un coin légèrement enfoncé de 2mm seulement. Un détail certes, car je n’ai pas cru nécessaire de faire une réclamation. Mais je suis sûr que l’équipe accueillante et sympathique de Darqroom.com m’aurait dédommagé sur ce point

Mangez des fruits (support Palight 5mm 60x90cm)

Concernant les supports, je conseille le Palight pour commencer. Le Forex est un peu plus « cheap » d’aspect, et le tramage variable selon les photos. A part mon souci de bavure (peut-être ponctuelle), je trouve que le rendu est superbe. Je n’ai d’ailleurs pas hésité à en prendre 3 en 60x90cm, et même à ce format, on ne fait aucune fixation dessus.

Ok je sais, ça fait un peu galerie d'art chez moi.

L’alu Dibond présente très bien. Contrairement à ce que je pensais, on n’a pas d’effet « alu-metalisé » sur la photo. L’aspect de la photo est donc respecté. Je suis d’ailleurs assez partagé sur ce dernier, car par rapport au Palight la différence de prix n’est pas négligeable, sans pourtant le déclasser en terme de qualité d’impression. Le Dibond peut avoir l’avantage d’avoir les couches d’aluminium et les contours noirs du noyau de polyéthylène, qui font moins « basiques » que le blanc des autres supports.

Concernant le Plexi, pas testé ici. Mais pour en avoir vu dans d’autres circonstances, je peux dire que c’est le rendu le plus flatteur selon moi, mais aussi le plus cher.

Liens :

  • Visite guidée de Darqroom.com
  • En savoir plus sur les supports rigides de Darqroom
  • Les tarifs
  • Tirages sur Darqroom
  • Partagez vos images sur Darqroom
  • L’offre Negatif Plus

Merci de votre visite, et de votre participation au sondage ci-dessous. J’attends également vos questions ou vos retours d’expérience sur ce genre de produits.

Pour commandez les tirages des photos exposées, cliquez ici.

[poll id= »5″]

L’auteur du Blog Obturations.com

Photographe et entrepreneur, je suis passionné par le WEB 3.0 et le partage de techniques photo et vidéo.

Mon Portfolio

Fatal error: Call to a member function on a non-object in /home/obturati/www/V2/wp-content/themes/elegantstyle/single.php on line 71
[TEST] Tirages sur supports rigides par Darqroom.com- Blog Photo …

Laisser un commentaire